Watcher quitte le nid !

Ce mois-ci, plus de 400 membres de la communauté OpenStack se sont réunis à Atlanta. 2 personnes de b<>com étaient sur place pour animer les débats autour de Watcher*. L’occasion pour nous d’échanger avec David Tardivel, récemment nommé Directeur du Laboratoire Cloud Computing chez b<>com, sur les nouveaux projets de son équipe.

Peux-tu nous dire quelques mots sur le meeting d’Atlanta ?

Le meeting de la semaine dernière avait pour but de se retrouver entre développeurs de la communauté OpenStack afin d’échanger sur les futures évolutions de Watcher pour la nouvelle version d’OpenStack (Pike). Il intervient à mi-parcours entre deux Summit ; le dernier ayant eu lieu à Barcelone en Octobre et le prochain se tenant à Boston en Mai. Appelée à travailler sur de nouveaux projets, l’équipe b<>com a profité de l’événement pour passer officiellement le relai sur Watcher.

Quel est l’avenir pour Watcher ?

Imaginé, il y a maintenant 3 ans chez b<>com, la première version stable est désormais disponible et c’est un bel aboutissement pour notre labo et la quarantaine de développeurs nous ayant rejoint dans cette belle aventure ! Une mise en pré-production de Watcher est envisagée, sur ce premier semestre, chez Wallmart, NEC et ZTE. Les prochaines évolutions sont désormais entre les mains de la communauté OpenStack, le labo continuera néanmoins à partager son expertise technique sur la version en cours. Et nous comptons bien nous appuyer sur les résultats issus de Watcher pour nos prochains travaux !

A ce propos, quels sont les nouveaux projets pour le labo ?

Nous travaillons depuis début janvier sur la mise en place d’une plateforme de collaboration entre datacenters privés. Concrètement, un fournisseur d’infrastructure de cloud privé pourra mettre à disposition sur notre plateforme des ressources non utilisées en interne et les proposer, à d’autres utilisateurs, à un prix fixé par une place de marché. Il s’agit d’une alternative au cloud hybrid et l’opportunité de créer une plateforme collaborative avec des acteurs locaux et/ou nationaux par exemple.

Quelles seront les domaines d’exploration de ce projet ?

Au-delà de la plateforme collaborative à développer, nous allons nous appuyer sur la technologie blockchain pour valider et tracer les transactions. Il y aura également un gros challenge sur la sécurisation des accès aux ressources partagées en mode collaboratif. Sur cette problématique, nous travaillerons en lien avec le laboratoire Architecture Réseaux. Enfin, nous continuerons nos travaux de recherche sur l’optimisation des ressources utilisées dans un data-center - afin de mettre sur la place de marché le maximum de ressources non utilisées -, en nous appuyant en autre sur Watcher.
 
* Watcher : service d’optimisation des ressources d’un cluster OpenStack (https://github.com/openstack/watcher)