REFUGE fait salle comble au Forum des IRT

A l'occasion du 2ème Forum National des IRT qui s'est tenu à Nantes le 21 octobre 2014, b<>com a présenté un court-métrage expérimental co-produit avec 2 sociétés canadiennes.

Une salle obscure, une TV Ultra Haute Définition 65', des casques audio, des fauteuils et du pop-corn : tout au long de la journée, 160 spectateurs ont pu assister à la première diffusion de REFUGE ; film créé par le jeune et talentueux réalisateur Thibaut Duverneix.

Dans le b<>com theater, installé à l'occasion du Forum des IRT.

IRT Jules Verne

Particularité de cette fiction : la sensation d'immersion dans le contenu rendue possible grâce à la combinaison de nouveaux outils technologiques comme les images HFR et le son spatialisé. Pour ce résultat qui croise création de contenu et technologie, 3 acteurs se sont alliés : Jimmy Lee, la maison de production de Sid Lee (agence de communication internationale), BLVD, entreprise de production de contenu multi-plateformes (Canada) et b<>com. Il faut souligner que la démarche demeure très rare au niveau mondial ; les avancées technologiques audiovisuelles n'étant souvent illustrées que de manière très ciblée (son et image séparés) et n'abordant jamais le genre fiction.

Les spectateurs ont été impressionnés par le réalisme et le relief des images tournées en 120 fps (images par seconde). Mais dans cette première version, c'est le son spatialisé qui a le plus marqué. Une porte qui claque dans votre dos, une cavalcade qui s'approche, le bruissement des feuilles vous placent littéralement au coeur de l'action. Quant à la composition musicale, créée par David Drury, elle colle au récit imaginé par le réalisateur. 

 

Ce n'est que le début de l'histoire

Des versions plus poussées technologiquement explorant la dimension HDR ( High Dynamic Range), HFR (High Frame Rate) et bien sûr la restitution sur des dizaines de haut-parleurs sont prévues pour 2015.  Pour b<>com, cette coproduction est une occasion exceptionnelle de mettre ses solutions à l’épreuve des plateaux de tournage et des salles de post-production professionnelles.

De nouvelles projections sont prévues à Paris et sur le sol canadien dans les semaines qui viennent. 

Pour en savoir plus sur le projet et découvrir les artisans du film, télechargez le communiqué de presse