OpenStack Summit 2015 : mission accomplie pour Watcher

acocherie
Retour sur l'OpenStack Summit de Vancouver 2015 avec Antoine Cabot, Christophe Dion et Xavier Priem de b<>com

OpenStack, la boîte à outils open source du Cloud Computing

OpenStack est aujourd’hui le plus important projet open source au monde, rassemblant une communauté de plus de 6 000 membres actifs et de nombreuses entreprises dont Dell, HP, IBM, Cisco. OpenStack est utilisé par la NASA, le CERN, eBay, OVH...

OpenStack est un « gestionnaire d’infrastructure » open source. L’idée est de transformer un parc de machines en un seul système d’exploitation. 

Des sociétés comme Instagram ou Google ne pourraient avoir l’essor qu’on leur connaît sans ces outils qui permettent de gérer et d’optimiser le fonctionnement d’immenses data centers (centres de données).

L’OpenStack Summit : quand la plus importante communauté Open Source au monde se retrouve

L’OpenStack Summit est le grand rassemblement de cette communauté qui se déroule tous les 6 mois. En 2014, le rendez-vous avait lieu à Paris, en 2015 c’est au Palais des congrès de Vancouver que l’on organise les contributions, améliorations et évolutions du projet.

Ce Summit fêtait la sortie de « Kilo », 11ème version (release) d’OpenStack. Le prochain rendez-vous sera tokyoïte et l’occasion de célébrer la naissance de « Liberty », la 12ème release.

Watcher : innovation et Green IT

Pour la première fois, b<>com et l’équipe du Laboratoire Cloud Computing avait l’honneur de présenter ses travaux autour du  module Watcher

Watcher permet d’optimiser OpenStack. En résumé, il analyse ce qui « tourne » dans les différentes machines pour déplacer certaines ressources virtuelles.

Les data centers mondiaux consomment aujourd’hui 2% de l’énergie électrique mondiale. D’ici 2020, les besoins en stockage de données engloutiront environ 6 % à 8% de la production !

Antoine Cabot, responsable du laboratoire explique que l’idée de Watcher est de trouver des solutions pour réduire la facture énergétique des data centers : 

« On arrive à une phase de maturité dans l’utilisation du cloud. Maintenant que cela fonctionne bien, que l’on a les outils pour gérer de l’autoscaling (allocation de ressources automatiques), on cherche des solutions pour moins consommer et éviter de construire de nouveaux data centers. La thématique Green IT, n’était pas du tout présente au Summit de 2014 à Paris et c’est encore un sujet peu traité par la communauté OpenStack. La possibilité d’initier un groupe de travail sur le sujet avec des partenaires comme IBM est en cours d’étude. »

Les opérateurs téléphoniques ont également un intérêt particulier dans le développement de ces outils d’optimisation : de nouvelles lois européennes prévoient de diminuer la facture énergétique des réseaux de téléphonie de 30% d’ici 2020…

Et maintenant… Watcher is yours !

Les acteurs du projet Watcher forment une communauté ouverte et le code est accessible à tous. L’objectif est de renforcer le module, faciliter son appropriation avant les prochains Summit : Tokyo en octobre 2015 puis Austin en avril 2016.

Pour contribuer au projet rendez-vous sur la page GitHub de Watcher : 
https://github.com/stackforge/watcher

Make your cloud orchestration autonomic with Watcher

Retrouvez la présentation de Watcher par Antoine Cabot à L’OpenStack Summit de Vancouver :