Les équipes e-santé de b<>com en pointe au Challenge Miccai 2014 !

Suivi de cible déformable dans l’imagerie échographique

acocherie
Bilan sur la participation de b<>com au CLUST, défi réunissant des experts internationaux de la chirurgie guidée par l’image…

Le défi CLUST (Challenge on Liver Ultrasound Tracking) organisé par la société savante MICCAI (Medical Image Computing and Computer Assisted Intervention) met en avant des travaux de recherche dans le domaine du geste médical assisté par l’image et plus particulièrement appliqué au suivi du mouvement du foie par échographie.

Cette compétition consiste à comparer différents algorithmes de suivi. Pour sa participation à ce challenge, les équipes de b<>com ont obtenu d’excellents résultats en devançant certains leaders du domaine comme Philips ou Fraunhofer.

Focus sur ce défi avec Guillaume Dardenne, responsable du laboratoire Médecine Augmentée de b<>com : 

Q : « B<>com participait au défi CLUST, quel était votre but ? »

Guillaume Dardenne : « Lucas Royer, doctorant au sein du laboratoire Médecine Augmentée, a développé un algorithme innovant de suivi de déformation d’organes sur images échographiques dans le cadre d'un projet en collaboration avec Alexandre Krupa (Inria), Maud Marchal (IRISA) et Anthony Le Bras (CHU de Rennes). »

Nous avons participé à ce challenge afin de pouvoir comparer les performances de notre algorithme avec ceux d’autres experts du domaine. Nous avons d’ailleurs obtenu les meilleures résultats d’un point de vue précision mais également robustesse. 
 
Le laboratoire Médecine Augmentée de b<>com envisage donc de participer au prochain challenge MICCAI en octobre 2015 à Munich. Nous souhaiterions clairement repartir avec la première place !

 

18th International Conference on Medical Image Computing and Computer Assisted Interventions

Q : « Quelle sera l’utilisation de cet algorithme ? Quels débouchés peut-on imaginer ? » 

Guillaume Dardenne : « Dans le futur, nous envisageons d’intégrer cette brique logicielle dans une solution clinique utilisable en radiologie interventionnelle, notamment pour le guidage d’aiguille dans le cadre de biopsies par exemple.

L’objectif ici, est d’améliorer la performance du clinicien, en réduisant le taux d’échec de manière significative grâce à un apport unique sur la précision. »

 

Rendez-vous donc à Munich en octobre…