Agencer les espaces grâce aux réalités virtuelle et augmentée

100% immergé grâce à l’Oculus Rift 2

IRT Jules Verne
A l’occasion du 2ème Forum National des IRT qui s’est déroulé le 21 octobre 2014 à Nantes, b<>com a présenté 4 démonstrations, illustrant ses 3 domaines d’activité : Réseaux & Sécurité, Hypermédia et e-santé.

Pour débuter la visite du stand b<>com, retour avec Jérôme Royan, Responsable du laboratoire Interactions Immersives, sur l’utilisation des réalités mixtes au service de l’aménagement.

Réalité virtuelle, réalité mixte, collaboration à distance sont des mots que vous utilisez dans votre présentation, concrètement, quel scénario proposait votre démonstrateur ?

Pour illustrer les travaux autour de l’interaction avec les données en mode immersif, nous avons choisi le thème de l’aménagement d’espace. En effet, b<>com va très bientôt proposer à la location des espaces évènementiels pour des réunions, séminaires, présentations... L'idée du démonstrateur est de présenter comment un loueur potentiel peut, grâce à un casque Oculus, découvrir et perçevoir le volume des espaces, choisir une configuration selon ses besoins (cocktail, conférence, …), personnaliser la disposition du mobilier à l'aide d'un joystick 3D, ajouter ou retirer des options et se rendre compte du résultat en temps réel et en totale immersion. Le + proposé par b<>com : l’aide d’un guide distant intervenant grâce à une tablette « pseudo-holographique » Zspace.

Cyndie Martin, ingénieur b<>com détaille les possibilités d’aménagement de l’Espace Hypermeeting de b<>com

IRT Jules Verne

Comment ont réagi les visiteurs ?

Beaucoup ont apprécié l’immersion, sensation rendue possible grâce au réalisme des images et au port du casque de réalité virtuelle.

Pourquoi avoir choisi le domaine de l’aménagement pour ce démonstrateur ?

Nous avons la chance d’avoir un cas d’usage chez nous car nous sommes en train d’aménager notre campus (livraison fin d’année). L’immobilier et l’urbanisme sont des secteurs dynamiques, toujours en quête de nouvelles technologies pour renforcer la projection des clients, la personnalisation des offres ou la validation des plans. Mais nous travaillons aussi avec le secteur industriel, convaincu que la collaboration à distance possède des applications dans le domaine de la maintenance. On parle de plus en plus d’usine du futur. Ces solutions d’interactions étant totalement transversales, nous pensons à des usages dans la médecine, le tourisme, l’art, la culture, le divertissement…

L’expert distant accompagne le client dans la personnalisation de l’espace

IRT Jules Verne

Quels sont les enjeux adressés par votre laboratoire ?

D'une part, nous travaillons à faciliter l’interaction avec de grandes quantités de données en milieu immersif. Aussi, nous cherchons à  effacer la distance perçue lors de collaborations immersives. Enfin, et c’est un point très important dans le succès de ces dispositifs : nous cherchons à offrir la meilleure expérience possible à l’utilisateur. Pour cela, nous travaillons en collaboration avec le laboratoire Usages et Acceptabilité avec qui nous nous penchons sur les critères d’acceptabilité psychologique et physiologique de ces systèmes de réalité virtuelle et augmentée.

Le laboratoire est aussi très impliqué dans le Plan Réalité Augmentée du projet du Gouvernement pour la Nouvelle France Industrielle