Trois questions à un membre : ETIAM

Emmanuel Cordonnier, Directeur Technique et co-fondateur d’ETIAM, nous explique pourquoi il a rejoint l’aventure b<>com.

1. Quelle est la mission d'ETIAM ?
Issue de travaux de recherche menés dès 1983 par le CHU de Rennes, ETIAM a été créée en 1996 par cinq ingénieurs spécialisés dans le développement de logiciels avancés d’imagerie et d’applications de télémédecine. La mission d’ETIAM est de permettre aux professionnels de santé et aux patients de partager les images médicales en temps réel, de façon simple et sécurisée afin d’améliorer la prise en charge des patients. Dans cet esprit, ETIAM travaille actuellement à la création d’une plateforme technologique de télémédecine en partenariat avec b<>com.

"Créer une plateforme technologique de télémédecine en partenariat avec b<>com"

2. Pourquoi avoir rejoint b<>com ?
Deux personnes d’ETIAM travaillent au sein du laboratoire Médecine Connectée de b<>com : je suis à l’IRT un jour par semaine et mon collègue Gilles une semaine sur deux. Une troisième personne d’ETIAM rejoindra l’équipe à raison d’une semaine sur deux. C’est un engagement important pour une PME, preuve que nous croyons au projet b<>com. ETIAM est convaincue qu’il y a une cross-fertilisation entre les travaux menés par b<>com et leur application au domaine de l’imagerie médicale. En rejoignant b<>com, notre but est bien sûr d’obtenir de meilleurs résultats que ce que nous aurions réalisés en interne. L’idée est de bénéficier de l’abondement d’ingénieurs b<>com pour accélérer nos projets d’innovation.

"Bénéficier de l’abondement d’ingénieurs b<>com pour accélérer nos projets d’innovation."

Nous bénéficions ici d’un contexte propice à l’innovation et au développement de nouveaux produits. Alors que les PME peinent généralement à innover à l’issue de leur phase « start-up », sortir du quotidien de l’entreprise et se nourrir des expertises à disposition chez b<>com représente une opportunité pour ETIAM. Dans une démarche gagnant-gagnant, nous étudions également des opportunités de collaboration avec d’autres laboratoires b<>com. Cloud computing, Médecine Augmentée, Big data, Interface réseaux : autant de sujets proches de nos problématiques sur lesquels nous collaborerons ces prochains mois.  
 

3. Quel est l’objectif du projet auquel vous avez pris part ?
La télémédecine représente un véritable enjeu dans la réorganisation du système de soin. Les technologies de l’imagerie médicale à l’hôpital (PACS) et de la télémédecine (communication interpersonnelle de données) vont devoir converger vers une meilleure prise en charge des patients. Pour éviter les investissements lourds qui pourraient en découler, un basculement du système centralisé actuel vers un système distribué est à initier. Cela implique de repenser l’architecture en une plateforme qui permette de développer des applications médicales et de les agréger dans un ensemble cohérent. Cette capacité à obtenir et échanger de l’information médicale sécurisée ouvrirait la voie au développement d’une galaxie d’applications de traitements innovants à haute valeur ajoutée.

"Notre ambition est de développer des systèmes minimalistes permettant aux médecins et établissements médicaux d’échanger des données médicales sans investissements lourds et centralisés"

En mettant à disposition de b<>com notre plateforme d’imagerie médicale ETIAM Nexus, les ingénieurs et doctorants sont en mesure de développer, intégrer et tester très rapidement des briques logicielles directement sur la plateforme. C’est un gain de temps considérable pour l’avancée du projet. Notre ambition est de développer des systèmes minimalistes permettant aux médecins et établissements médicaux d’échanger des données médicales sans investissements lourds et centralisés. Plus de sûreté et un meilleur parcours de soin pour le patient, moins de temps dédié au transfert de données patients pour le spécialiste : tel est l’enjeu de notre projet.