Débrief CES 2017 : qualité d’expérience et design

S'est tenue du 05 au 08 janvier, la 50ème édition du CES à Las Vegas. L'affluence a de nouveau battu un record avec plus de 3 800 exposants et quelques 170 000 visiteurs. La France a représenté la 3ème présence mondiale avec 275 entreprises et structures exposantes, après les États-Unis (1713 entreprises) et la Chine (1307 entreprises). Les experts b<>com étaient sur place et partagent avec nous les grandes tendances de cette édition 2017.

La tendance générale à retenir est un mouvement de consolidation technologique. Beaucoup d’innovations présentées en 2016 étaient de nouveau exposées dans des versions plus achevées, plus design, plus complètes. Désormais, l'expérience utilisateur est au coeur des préoccupations.

Cherchez l’objet qui n’est pas connecté !

Les objets connectés étaient en nombre cette année encore : du bracelet connecté décliné sous toutes ses formes à la voiture connectée, en passant par la couche pour bébé, le parapluie, la brosse à cheveux ou encore le coach de massage ! Cette multiplicité de l’offre crédibilise les prévisions d’objets connectés les plus optimistes qui évaluent de 50 à 80 milliards d'objets connectés dans le monde d'ici 2020. Cependant, ce segment devient de plus en plus concurrentiel et il faut s’attendre à l'émergence de plateformes logicielles multi-marques pour la consolidation des données. Plus subtile mais d’ampleur, la pénétration du moteur de reconnaissance vocale Amazon Alexa, dans cet environnement connecté, est sans doute un phénomène à suivre avec beaucoup d’attention.

Des écrans partout et toujours plus design

Côté fabricants de téléviseurs, 4K et HDR OLED et Quantums Dots sont omniprésents, mais peu mis en avant. Le son spatialisé apparaît presque partout et Dolby (Atmos) se taille la part du lion. Rien de vraiment nouveau sur la réalité virtuelle qui est cependant très présente, avec de plus en plus de solutions wireless. Peu de différenciation technologique entre les différents acteurs, l’accent est mis sur le design des appareils, dans un style plus épuré et simpliste réduisant les connexions, avec des efforts remarquables pour intégrer l’objet dans l’aménagement intérieur de l’habitat. Habitat qui lui aussi prend de plus en plus de place, avec des objets : frigo, caves, laves linge, séches linge, intégrant tous un écran, destiné à aider, documenter, démontrer, divertir... Finalement, l’innovation porte moins sur la technologie que sur l'expérience.

Meuble TV avec écran intégré chez Panasonic

Cave à vin interactive

Une place toujours importante pour l'automobile et la mobilité

Cette édition comptait encore plus de constructeurs et fabricants automobiles que les années précédentes avec un nouvel espace extérieur qui leur était dédié. Design, là encore, mais aussi autonomie, sécurité et connectivité à travers les réseaux 5G sont les maîtres mots dans ce secteur d’activité. De nombreux concept cars étaient présentés dont certains en avant-première. A noter que les constructeurs ne sont plus les seuls à présenter leurs technos mais que les industriels du numérique sont également bien présents sur ce secteur. Nous avons aussi remarqué une forte montée en gamme des fabricants chinois, qui ne se contentent plus du marché des accessoires et consommables, mais qui présentent aussi désormais des produits plus innovants. Preuve en est, la bague permettant de mesurer en temps réel, entre autres paramètres, la tension artérielle d’un individu.

Voiture et moto imprimées en 3D

Batteries Tesla

En conclusion, une édition 2017 moins technologique mais qui conforte le CES comme le rendez-vous incontournables des tendances usages et marchés.