Refuge en première nord-américaine

Sébastien Roy
Le court-métrage expérimental Refuge, qui explore les nouveaux formats de son et d’image, a été présenté en première nord-américaine sous le dôme géant de la Sat (Société des arts technologiques) pendant l’évènement Symposium IX à Montréal le 3 juin 2016.

L’édition 2016 d’IX « perspectives sonores » a mis en avant l’importance du son dans la création d’expériences immersives fortes. L’occasion de démonstrations exemplaires, et souvent inédites, dans la création visuelle et sonore immersive.

Une nouvelle version de Refuge, film court co-produit fin 2014 par b<>com, la maison de production de l’agence Sid Lee Studio et l’entreprise de production de contenus multi-plateformes BLVD, a été retenu pour sa prouesse technologique associée à un scénario de fiction. Le réalisateur Thibaut Duverneix s’était associé à David Drury, compositeur pour créer l’histoire et la trame sonore permettant d’exploiter au mieux les avancées technologiques conçues par les chercheurs de b<>com, notamment celles liés au « Reality Surround Sound ». Pour Thibaut Duverneix, « Refuge est un projet unique qui nous a permis d’explorer, dans un contexte cinématographique, de nouveaux outils comme le HFR et le HOA Je voulais qu’on oublie la technologie pour laisser place à l’émotion et à l’immersion ».

Projection de Refuge sur écran courbe

Une première version avait été diffusée en France au Forum des IRT, sur un écran Ultra Haute Définition pour restituer le travail sur l’image et via un casque audio pour apprécier le son binaural.

La nouvelle version de Refuge avait cette fois été pensée pour l’immersion sonore grâce à une spatialisation en HOA, pour une diffusion en 31.0 sur les 156 hauts parleurs de la Satosphère. C’est grâce aux travaux du laboratoire Nouveaux Formats Media et notamment à Clément Cerles, ingénieur son au sein du labo, qu’il a été possible de convertir et retravailler l’approche initiale.

Clément Cerles ingénieur du son b<>com et Thibaut Duverneix, réalisateur de Refuge

"50 spectateurs, des experts de la vidéo et de l’audio 360°, étaient très enthousiastes et curieux sur la méthodologie de retranscription. Ils ont apprécié le rendu particulièrement immersif dans ce dôme impressionnant" rapporte Clément Cerles.

Cette représentation permet une nouvelle fois de consolider les liens de partenariat avec la Sat. « Après avoir eu plusieurs de nos experts sur des tables rondes ou des démonstrations dans les éditions passées, se voir proposer une projection sous la Satosphère était un défi que nous avons été ravis et honorés de relever : une chance unique de présenter Refuge dans un format inédit, devant un public averti et exigeant. » commente Emmanuelle Garnaud-Gamache, directrice du développement international de b<>com et productrice du projet.

Quant aux coproducteurs canadiens, ils sont ravis d’avoir pu finalement montrer eux aussi devant un public le résultat de cette collaboration. Richard Jean-Baptiste, chef mondial du Studio et associé chez Sid Lee, coproducteur de Refuge est ravi : « Nous sommes très fiers d’avoir co-produit ce film avec b<>com. Le fait que cette expérience sonore unique ait été choisie par la Symposium IX pour la première Nord-Américaine est vraiment excitant. ».

Le dôme de la Sat

Sébastien Roy