Green Hill Studio, premier bilan

De gauche à droite, Yann Cariou, Thomas Boggini et Quentin Merle.

En juin dernier, b<>com annonçait la naissance de sa toute première spin-off : Green Hill Studio. Créée par Thomas Boggini, ex Responsable de Laboratoire chez b<>com, la start-up se lançait dans le développement d’expériences de réalité virtuelle collaborative. Premiers pas, challenges, opportunités, Thomas revient sur ces derniers mois.

Thomas, comment se sont passés ces premiers mois ?

La période de lancement a été dense mais l’énergie reste intacte ! Nous sommes désormais trois à plein temps. Nous travaillons, depuis cet été, à la production d’un second contenu. La sortie officielle est prévue à l’occasion du Laval Virtual en avril.

En parallèle, nous consacrons beaucoup de temps à la commercialisation de notre premier contenu développé au sein de b<>com : Virtual Arctic Expedition. Pour mémoire, l’expérience plonge simultanément 4 participants au fond de l’océan arctique.

Avec ce contenu, nous ciblons les aquariums qui ont besoin de renouveler leur offre pour continuer à séduire leur public. La commercialisation se fait d’ailleurs aux côtés d’Oceanopolis et nous étions ensemble sur deux salons majeurs cette année : Pollutech à Lyon en octobre et l’International Aquarium Conference de Fukushima en novembre.

Par ailleurs, nous cherchons également à nous rapprocher des distributeurs de contenus à destination du marché du divertissement en dehors de la maison (centres de loisirs, parcs d’attractions, salles d’arcade, escape games, casinos, etc). Virtual Arctic Expedition est un contenu original qui mixe éducation et divertissement. Ce type de contenu est relativement original sur le marché de la réalité virtuelle et nous avons une belle carte à jouer ! 2018 nous a permis d’initier de nombreux contacts et nos efforts devraient porter leurs fruits en 2019 !

Comment l’accompagnement de b<>com se traduit-il ?

Nous sommes hébergés gracieusement chez b<>com depuis le début de l’aventure. Au-delà de l’intérêt financier, cela nous permet de nous libérer l’esprit et de nous concentrer sur notre cœur de métier. b<>com nous aide également à développer notre réseau. En effet, nous sommes régulièrement présentés et invités à faire des démonstrations lors d’événements chez b<>com. En multipliant les contacts, on multiplie nos chances d’opportunités business !

Nous sommes en parallèle accompagnés par l’incubateur Emergys Bretagne, et conseillés par les experts du Poool. J’en profite d’ailleurs pour tous les remercier.

Que peut-on vous souhaiter pour l’année à venir ?

Un troisième contenu ! Nous avons également l’ambition de nous développer en termes d’effectif sur la partie commerciale et sur la partie production. Tout en gardant le même état d’esprit positif et conquérant.

Côté agenda, nous serons le 17 janvier aux Laval Virtual Days à la Maison de la Radio pour une journée d’échanges sur la place des médias immersifs dans l’information du public. Et prochain grand rendez-vous du 20 au 24 mars à l’occasion du Laval Virtual.