De retour du Mobile World Congress !

Les équipes b<>com présentaient, la semaine dernière, leurs dernières innovations en matière de 5G et d’IoT au Mobile World Congress de Barcelone. Si l’événement, qui a accueilli plus de 100 000 visiteurs, est une vitrine incontournable pour les géants technologiques, c’est aussi l’endroit où détecter les nouvelles tendances.

Sans conteste, la 5G était sur toutes les lèvres ! Même si la commercialisation n’est attendue que pour 2020, les exposants débordaient d’idées d’applications et leur objectif était clairement de prouver que les réseaux 5G (10 fois plus rapide que la 4G) vont changer la donne dans de nombreux domaines comme les télécommunications, l’énergie, la santé, la sécurité ou encore les transports. Sur ce dernier point, on a pu effectivement noter la présence de plusieurs constructeurs automobiles : Mercedes, Smart, Seat, BMW… qui vantaient les mérites de la conduite autonome.

Stand Mercedes

Stand Seat

A noter que selon le cabinet IHS Markit, la démocratisation de la 5G pourrait apporter 12 000 milliards d’euros de retombées économiques dans le monde. Intel, qui entend bien se positionner clairement, multiplie les démonstrations (exemple des Jeux Olympiques) et a annoncé à Barcelone la sortie, dès 2019, de produits compatibles avec le nouveau standard. SK Telecom a par ailleurs présenté une solution de conversation vidéo permettant à l’utilisateur, grâce à une caméra 360, de mener une conversation, en montrant à son interlocuteur, en temps réel et sans ralentissement, ce qui se passe autour de lui.

Stand Intel

Sur le sujet de la 5G, b<>com a rencontré un réel succès avec sa solution *Wireless Edge Factory*. Les équipes sur place présentaient un réseau sans-fil multi-standards (LTE, Wi-Fi, LPWA…) permettant une connexion sans interruption, en mobilité, dédiée aux communications critiques (services d’urgence…) répondant aux concepts définis par le 3GPP pour la 5G.

Revivez la démonstration en vidéo :

La seconde tendance technologique du salon se révèle être l'Intelligence Artificielle. Le concept reste parfois abstrait et le MWC était l’occasion de voir des applications concrètes : reconnaissance de sujets et objets pour le réglage de l'appareil photo chez LG, conduite d’un véhicule Porsche à distance grâce à un smartphone Huawei ou assistances vocales en sont des illustrations marquantes.

Sur la troisième marche du podium arrive l’IoT. Au fil des éditions, l'événement accorde une place de plus en plus importante au sujet dont les applications concernent aussi bien le grand public (voitures, enceintes, électroménager, santé, vêtements…) que les professionnels (optimisation de la productivité et la maintenance des machines). Même si les chiffres évoluent constamment, il devrait y avoir, selon l’Idate, 35 milliards d'objets connectés à travers le monde à l'horizon 2030. Dans ce contexte, la problématique de la sécurité était très présente sur le salon, tout comme l’intelligence artificielle. En effet, disposer d'un maximum de données est aujourd'hui fondamental pour développer de nouvelles applications et les informations remontées par les objets connectés sont une vraie richesse. A noter un grand absent du salon : Sigfox, le pionnier français de l’internet des objets, à priori las d’essuyer les critiques des opérateurs mobiles.

Côté IoT, b<>com présentait une démonstration live de sa technologie *Wireless Library*, [LPWA SDR Platform]: un modem SDR multi-standards (LoRa, Sigfox, NB-IoT…) pour réseaux LPWA. Le dispositif permettait aux visiteurs de constater en temps réel les performances de réception supérieures de la solution, en comparaison avec les solutions actuellement disponibles sur le marché.  Pour en savoir plus.

Stand b<>com

Enfin, il est à noter que même si le mobile reste l'élément central, on remarque que le MWC de Barcelone se mue progressivement en « CES européen », pour illustration les nombreuses démonstrations de réalité virtuelle présentées.

Stand Samsung

Stand Orange
Stand Qualcomm

Stand Nokia

Stand Sony

Stand NEC
Stand Deutshe Telekom