Jérôme Royan - bcom
© Fred Pieau
Tribune d'expert
Exploiter mes données, augmenter mes processus métier

Le futur de la réalité augmentée est dans le cloud

Partager
b<>com intervient sur de nombreux sujets liés à la réalité augmentée (R.A) et au futur de cette technologie. Qu’est-ce que le cloud va apporter à la R.A ? Comment cela va-t-il transformer nos vies ? Jérôme Royan, Senior Architect chez b<>com, nous donne toutes les clés pour mieux comprendre le sujet.

Qu’est-ce que l’AR cloud ?

Les systèmes basés sur la réalité augmentée permettent aujourd’hui de visualiser des contenus digitaux parfaitement intégrés à l’environnement réel. Ils s’appuient sur une connaissance du monde (une cartographie 3D de leur environnement), afin de se localiser dans l’espace et permettre un alignement précis entre les contenus digitaux et le monde réel. Permettre à des systèmes de réalité augmentée de fonctionner n’importe où et n’importe quand nécessite donc de cartographier en 3D l’environnement réel, et ceci à très large échelle. C’est justement la promesse de l’AR cloud que de construire et maintenir un jumeau numérique 3D du monde réel, mis à jour en continue et en temps réel, offrant une expérience de réalité augmentée partagée à large échelle. Aussi, la complexité des calculs nécessaires à la création et à la mise à jour partagée de ce jumeau numérique 3D nécessite de les déporter sur le cloud, surtout si l’on souhaite réduire le facteur de forme et accroitre l’autonomie des lunettes et autres dispositifs de réalité augmentée. De fait, 5G et le edge computing vont jouer un rôle déterminant pour le déploiement de technologies AR cloud vu les besoins en très faible latence (quelques millisecondes) et en débit nécessaire pour offrir une expérience interactive.

De multiples cas d’usage pour l’industrie et pour le grand public

Nombreux sont les cas d’usage de réalité augmentée qui nécessitent un passage à l’échelle et une expérience AR collaborative. A titre d’exemple, pour l’industrie 4.0, les systèmes de réalité augmentée connectés à un AR cloud vont permettre aux opérateurs de visualiser sur site le jumeau numérique intégrant les maquettes 3D de l’usine, ou encore les données issues des capteurs IoT, parfaitement aligné avec le monde réel. Que ce soit pour du guidage à l’échelle de l’usine, de l’aide à l’assemblage ou à la maintenance, du contrôle qualité, ou de l’aide à la logistique, la technologie AR cloud offrira un service déporté à large échelle de réalité augmentée. Les objectifs visés ? Des gains de productivité, de qualité et une amélioration de la sécurité des opérateurs sur site pouvant grandement accroitre la compétitivité des entreprises. Et les applications industrielles ne seront pas les seules à profiter de cette technologie AR cloud, les consommateurs pourront eux aussi bénéficier de services de réalité augmentée à large échelle à travers des plateformes dédiées que ce soit pour des usages d’aide à la navigation, de jeux à l’échelle d’une ville, touristiques, sociaux, de vente, etc.

Dans le domaine de la santé, ce n’est pas tant le passage à l’échelle qui va révolutionner la réalité augmentée, mais la connectivité 5G : elle va permettre que la R.A soit calculée de façon déportée, par exemple sur un cloud privé.  Ceci rendra par exemple possible le déploiement de la salle d’opération chirurgicale flexible du futur, basée sur la communication sans fil. C’est d’ailleurs sur ce dernier point que b<>com travaille dans le projet Européen 5G-TOURS dont les premières démonstrations seront visibles en début d’année prochaine.

Les cas d’usages qui découleront d’une telle technologie sont quasiment infinis, et nous ne percevons actuellement que la partie visible de l’iceberg, comment cela avait été le cas lors de l’émergence des smartphones. Pour en juger, vous pouvez visionner l’intervention de Stéphanie Beaufort, Marketing & Sales Manager, qui présente de multiples cas d’usages lors d’une table ronde à VIRTUALITY EXPERIENCE 2020 « CloudXR: challenges & perspectives for XR streaming and massmarket! » (cliquez ici pour accéder au replay)

Le projet ARtwin pour l’Industrie et la Construction 4.0

b<>com est à l’initiative du projet Européen ARtwin visant la mise en œuvre d’une plateforme AR cloud pour l’industrie et la construction 4.0 s’appuyant sur un réseau privé 5G.

L’objectif de cette plateforme est double :

  • Permettre le développement d’applications de réalité augmentée à l’échelle de l’usine ou d’un site de construction grâce à un service de cartographie 3D co-construite et mise à jour en temps réel par les utilisateurs de dispositifs de réalité augmentée.
  • Mettre à jour en temps réel la maquette numérique 3D de l’usine ou du site de construction à partir de cette cartographie 3D.

Plusieurs cas d’utilisation proposés en partenariat avec Siemens et Artefacto(membre actionnaire de b<>com), seront expérimentés au cours de ce projet, dont une application de surveillance à l’échelle de l’usine s’appuyant sur les données remontées par les capteurs IoT, une application de planification d’une nouvelle chaine de montage exploitant le jumeau numérique mis à jour par la plateforme, et enfin une application de prévention et de détection des défauts de construction d’un bâtiment.

Les enjeux de l’AR cloud

Ces systèmes de réalité augmentée devront fonctionner n’importe où et n’importe quand, mais ils devront surtout afficher une information pertinente au bon endroit, au bon moment et à la bonne personne pour éviter le phénomène d’« infoxication ». Il est crucial que les dispositifs jouent le rôle d’assistants personnels pour guider les utilisateurs tout au long de la journée. Ils auront une connaissance de l’environnement et de l’activité des utilisateurs grâce à des algorithmes d’apprentissage automatique déportés sur le cloud exploitant les données issues des capteurs embarqués.

Se pose alors la question de la confidentialité des données et de la préservation de la vie privée dans des sphères professionnelles et personnelles, surtout lorsque peu voire pas de solutions souveraines sont actuellement disponibles.

C’est dans ce contexte que b<>com agit autour de quatre leviers principaux:

  1. L’amélioration de l’interopérabilité des systèmes AR/AR cloud en étant moteur sur des actions de normalisation au sein du groupe de spécifications industrielles « Augmented Reality Framework » au sein de l’ETSI. En effet, l’amélioration de l’interopérabilité  permet de réduire l’adhérence à un unique fournisseur de solution AR/AR cloud et facilite le basculement sur des solutions plus souveraines ou respectueuses de la confidentialité des données.
  2. Le développement d’un écosystème en étant partenaire du projet XR4ALL visant le développement d’une communauté XR et la définition d’un agenda recherche à horizon 2030 à l’échelle européenne.

    Sur ces deux premiers points, nous saluons The AREA, alliance mondiale incontournable, avec qui nous avons récemment organisé en collaboration avec l’ETSI et XR4ALL une conférence scientifique « engineering XR for the future »
  3. Le développement open-source avec le framework SolAR permettant la mise en œuvre et le déploiement de services de réalité augmentée et d’AR cloudsur mesure répondant aux besoins spécifiques de chaque cas d’usage, et offrant une transparence et une maitrise des algorithmes et de l’exploitation des données confidentielles.
  4. L’expertise et le développement de composants innovants permettant d’accompagner nos membres et partenaires dans la mise en œuvre de solutions sur mesure et performantes adressant leurs cas d’usage spécifiques.    

Grâce à l’émergence de la 5G et du edge computing, l’AR cloud est une des technologies les plus prometteuses des prochaines années, non seulement au regard des multiples services qui pourront en découler, mais aussi grâce à la valeur dégagée par les données récoltées qui, dans un usage transparent, devra contribuer à nous simplifier la vie au quotidien et nous procurer de nouvelles capacités d’appréhension du monde qui nous entoure.

Jérôme Royan

--------------

N’hésitez pas à contacter Stéphanie Beaufort pour plus de renseignements sur les possibilités d'innovation avec b<>com autour de la réalité augmentée :