Développement de technologies de réalité augmentée : b<>com rejoint l’alliance LaSAR

Prototype de casque holographie 3D en cours de développement chez b<>com

b<>com rejoint l’alliance LaSAR (Laser Scanning for Augmented Reality). En intégrant cet écosystème d’acteurs de référence, l’Institut de Recherche Technologique contribuera au développement de technologies d’holographie pour le marché des dispositifs d’affichage de réalité augmentée.

Les travaux de recherche de b<>com dans le domaine de la réalité augmentée portent sur le développement des technologies nécessaires à la création d’une chaine complète d’holographie numérique : depuis la génération d’hologrammes numériques jusqu’à leur rendu et leur affichage, ainsi que leur compression pour leur distribution et leur stockage.

L’ensemble de ces développements est actuellement intégré dans une chaine prototype de réalité augmentée holographique.

b<>com contribuera, avec les membres de LaSAR, à créer les conditions nécessaires pour que le marché, notamment B to B, adopte ces technologies d’holographie numérique. Il travaillera par exemple à la prise en compte des enjeux de miniaturisation liés aux sources laser et dispositifs optiques.

En intégrant cet écosystème mondial d’acteurs clés pour le marché de la réalité augmentée, b<>com affirme son ambition de se positionner comme un fournisseur de technologies dans le domaine de l’holographie numérique.

« L'Alliance LaSAR est heureuse d'accueillir b<>com et impatiente de démarrer cette collaboration au service de la croissance du marché des dispositifs de réalité augmentée via le développement de solutions LBS (Laser Beam Scanning) » indique Dr. Bharath Rajagopalan, Président de l'Alliance LaSAR et Directeur Marketing et Stratégie STMicroelectronics.

« En tant que fournisseur de technologies d’holographie, il est naturel que b<>com se joigne à l’effort de l’ensemble des acteurs technologiques regroupés au sein de cette alliance pour que les promesses d’expérience en réalité augmentée puissent être tenues telles que le marché les attend » explique Ludovic Noblet, directeur Hypermédia chez b<>com