Enjeux et challenges pour la 5G : Interview de Michel Corriou, Directeur Réseaux & Sécurité chez b<>com

Du 27 février au 02 mars, les équipes b<>com présentent leurs dernières innovations dans le domaine des réseaux au Mobile World Congress. L’occasion d’interroger Michel Corriou, Directeur Réseaux & Sécurité chez b<>com, sur les enjeux autour de ces réseaux de nouvelle génération.

Quels sont aujourd’hui les problématiques autour de la 5G ?

La 5G doit permettre de répondre à plusieurs besoins qui peuvent avoir des contraintes antagonistes. D’une part, dans la continuité de la 4G, la 5G doit améliorer les services multimédias à très haut débit et en mobilité mais également couvrir les besoins de l’Internet des Objets (avec des objets connectés échangeant quelques messages par jour, tout en ayant une batterie d’une durée de vie supérieure à 10 ans) et les communications critiques (avec des enjeux importants en termes de sécurité). Un des objectifs est également de réduire au maximum la latence pour répondre à plusieurs cas d’usages en temps réel : internet tactile, véhicules connectés, réalité augmentée…. et cet objectif ne sera atteint qu’en combinant différentes améliorations sur la partie accès radio mais également sur l’architecture du réseau cœur. Enfin, la 5G devra significativement améliorer la qualité de service non seulement en élevant le débit maximum mais surtout en assurant une plus grande homogénéité de ce débit sur toute la cellule, particulièrement en bordure.

Quels sont les enjeux technologiques autour de ces réseaux de nouvelle génération ?

Pour la radio, nous allons concrètement faire face à de nouvelles formes d’onde, à l’adaptation de formes d’onde existantes, à de nouvelles fréquences (ondes millimétriques au-dessus des 30 et 60 GHz), du multi-antennes massif côté station de base, du multi-technologie d’accès radio (Wi-Fi, LTE, …). Même si chez b<>com nous estimons nécessaire d’avoir des accélérateurs hardware notamment pour la couche physique, nous allons assister à une softwarisation et une cloudification du réseau d’accès radio, la frontière même entre réseau cœur et réseau d’accès radio devenant moins stricte.

Pour le réseau cœur, après une étape de virtualisation, les réseaux de nouvelles générations vont conduire à la cloudification des fonctions réseaux, avec des architectures distribuées et des infrastructures multi-locataires (plusieurs opérateurs sur une même infrastructure partagée). Le périmètre de chaque fonction réseaux est en cours de définition en standardisation, le but étant d’aller vers des implémentations « micro-services », instanciées de façon multiple et au plus proche de l’utilisateur pour, par exemple, répondre aux enjeux de faible latence. La nouvelle architecture introduit aussi le concept dit de « slicing » ou comment fournir des « tranches » de réseau virtualisé avec une qualité de service et un niveau de sécurité spécifique, et sans doute aussi une tarification associée par l’opérateur.

Pourquoi b<>com a choisi de se positionner sur ces thématiques ?

b<>com travaille en priorité pour ses membres investisseurs qui sont très présents dans le domaine des télécoms. On peut par exemple citer Orange, Nokia, Mitsubishi Electric et des ETI ou PME comme Astellia, Kerlink ou Ekinops. Aussi, les futures générations de services mobiles et l’Internet des Objets sont des thèmes de recherche évidents. b<>com a choisi de se concentrer sur certaines technologies clés de la 5G telles que le SDN, la cloudification, la convergence des réseaux d’accès radio. Grâce à l’implication de nos membres investisseurs, nous sommes à l’intersection des enjeux provenant de la recherche académique et des besoins exprimés par les industriels.

Nos chercheurs travaillent aujourd’hui sur des briques technologiques (composants software et hardware transférables dans des produits ou solutions industrielles), des plateformes de test (5G et IoT) et s’impliquent dans plusieurs projets européens H2020.

Découvrez la video sur la gamme de technologies b<>com *Wireless Library* :

b<>com est présent au Mobile World Congress Hall 8.0 Stand F17 et présente un récepteur IoT multi-techno ainsi qu’une passerelle convergente WiFi/LTE.