Entretien avec Guillaume Bichot, Principal Engineer and Head of Exploration, Broadpeak

La mutualisation des compétences des équipes de Broadpeak, leader mondial de logiciels de distribution vidéo sur réseaux IP, et de b<>com, a permis d’accélérer le développement d’une solution d’orchestration CDN (Content Delivery Network) pour la 5G.

Dans un contexte où la consommation de streaming vidéo se déplace vers les réseaux mobiles/5G (avec un smartphone, une tablette…), Broadpeak souhaitait innover et enrichir ses solutions de distribution vidéo avec des fonctionnalités d’orchestration.

Cette collaboration, soutenue par la Région Bretagne, a permis aux équipes de Broadpeak d’innover rapidement en profitant des services b<>com *xG Testbed*. L’expertise reconnue de b<>com dans le domaine de la standardisation mobile (3GPP) a été clé pour assurer l’interopérabilité de la solution.

Guillaume Bichot, Principal Engineer and Head of Exploration chez Broadpeak, nous en dit plus sur son « Cache Orchestrator », présenté en avant-première à l’occasion du dernier MWC.

 

Vous étiez au MWC en juin dernier, et avez notamment présenté votre nouvelle solution d’orchestration CDN (Content Delivery Network) pour la 5G, conçue avec b<>com : en quoi consiste-t-elle ?

Notre solution Cache Orchestrator s’intègre dans un environnement complètement virtualisé où une fonction réseau n’est plus une machine physique mais une instance logicielle ayant son propre environnement d’exécution appelé container.

La fonction Cache Orchestrator permet de gérer des instances de cache vidéo pour un ou plusieurs fournisseurs de contenus, au sein d’un environnement de cloud computing distribué, de plus en plus présent chez les opérateurs télécoms à l’image des centres ou micro-centres de calcul qui émergent au cœur et en bordure (à « l’edge ») du réseau.

Le Cache Orchestrator déploie et re-déploie des instances de cache mais alloue et réalloue également des sessions de streaming vidéo à ces instances de cache vidéo en fonction de critères multiple tels que l’état des ressources des [micro-] centres de calcul, du type de contenu, de sa popularité, des contraintes du réseaux, de la qualité d’expérience attendue et de règles business. La difficulté est que ces changements dynamiques doivent pouvoir intervenir à tout moment sans dégrader l’expérience des utilisateurs.      

Comment cette innovation a-t-elle été accueillie lors de ce grand rendez-vous mondial de la téléphonie mobile ?

Notre Cache Orchestrator a reçu un accueil extrêmement favorable. Les fournisseurs de services vidéo qui viennent nous voir cherchent notamment à résoudre le problème des pics d’audience des événements très populaires retransmis en direct, comme le sport.

Ces programmes génèrent régulièrement des niveaux de trafic très importants, si bien que leurs réseaux de distribution (fixes et mobiles) ne suivent plus. Il en résulte souvent une dégradation de la qualité de l’expérience utilisateurs (latence, gel d’image, mauvaise qualité vidéo, etc.). Le Cache Orchestrator de Broadpeak résout ce problème, en permettant de déployer la capacité de streaming où et quand cela est nécessaire, au plus près des utilisateurs.

La 5G rebat les cartes et ouvre les portes d'un marché initialement réservé aux acteurs des télécommunications. Vous qui adressez désormais des fournisseurs de cloud et des intégrateurs, comment vivez-vous cette transformation ?

Nous sommes impliqués dans plusieurs coopérations autour de l’application cache vidéo au sein d’un réseau télécom mobile avec trois types de partenaires : les opérateurs télécoms, les opérateurs de services cloud publics qui proposent dorénavant des services de déploiement d’applications à l’edge, connectées au réseau télécom au plus près de l’utilisateur, et enfin des opérateurs de services cloud, plus petits, qui déploient éventuellement leurs centres de calcul en liaison avec un ou plusieurs opérateurs télécoms, et qui proposent des APIs afin de simplifier la gestion/le déploiement/le contrôle d’applications.

Il y a un réel engouement de la part de ces acteurs pour des applications justifiant un déploiement au sein d’un réseau télécom. Ces acteurs proposent des solutions avec différents niveaux de maturité mais sont prêts à tout faire pour faciliter le déploiement de notre application. C’est une fenêtre d’opportunités très intéressante ; notre ambition étant que notre Cache Orchestrator soit suffisamment flexible et adaptable pour épouser les différents types d’environnements proposés par l’ensemble de ces acteurs.

En quoi la collaboration avec b<>com vous a permis d'accélérer la mise sur le marché de votre solution ?

Broadpeak a bénéficié d’une infrastructure de type « Cloudlet » (un mini centre de calcul intégrant une interface réseau mobile LTE/5G) développée par b<>com dans le cadre de son offre de services *xG Testbed* ; elle s’appuie sur le gestionnaire d’infrastructures virtuelles Kubernetes. Nous avons développé conjointement un ensemble d’APIs permettant de simplifier la gestion des instances de caches vidéo mais aussi de pouvoir interagir avec le réseau quant au routage du trafic par exemple.

C’est un travail que nous n’aurions pas pu démarrer seuls. La coopération avec b<>com a permis de valider nos solutions, et de les mettre en pratique, étape indispensable avant de se confronter à différents environnements opérationnels comme évoqués précédemment.

En quoi l'expertise de b<>com en matière de standardisation a été l’un des facteurs décisifs dans le développement de votre solution ?

En effet, l’expertise des équipes impliquées nous a permis de conforter et d’enrichir nos connaissances liées à l’environnement des réseaux mobiles (3GPP), à l’architecture ETSI MEC (qui a servi de base pour la définition des APIs exploitées par notre orchestrateur) ainsi qu’à l’environnement Kubernetes.

La maîtrise de ces environnements a été un facteur décisif lors du montage de notre coopération avec b<>com et elle s’est avérée essentielle durant notre travail conjoint. Nous parlions le même langage, c’est ce qui a favorisé le développement rapide de la solution au sein de b<>com, malgré les conditions difficiles dues à la crise Covid-19.

Services b<>com *xG Testbed

xG Testbed services b<>com
© b<>com