Mobilité : vers un réseau sans couture

Philippe Bertin représente le laboratoire Architecture Réseaux, l’une des 3 spécialités du domaine Réseaux et Sécurité de b<>com

Fred Pieau
djugon
Presqu’un 1 mois après le 2ème Forum des IRT, revenons sur la démonstration réseaux avec Philippe Bertin, Chef de projet dans le laboratoire Architecture Réseaux.

Au Forum des IRT, vous représentiez l’activité Réseaux et Sécurité de b<>com, quelle histoire avez-vous choisi de raconter ?

Imaginons un voyageur dans un hall d’aéroport qui souhaite regarder son programme vidéo préféré en streaming sur son smartphone ou sa tablette. Sa connexion est assurée par le réseau Wifi mais suite à la montée en charge (due à l’arrivée de plusieurs utilisateurs sur ce réseau wifi), le flux TV live se dégrade bien qu’il soit un utilisateur premium.

Avec la solution b<>com, le réseau détecte automatiquement la baisse de qualité et automatise le basculement du terminal sur le réseau optimal, en fonction de la charge de trafic supportée : le réseau 4G ou un autre réseau Wifi par exemple. Cette opération est totalement invisible pour l’utilisateur. Les usagers jugés moins prioritaires restent connectés en Wifi avec une qualité de service moindre.

2 terminaux et le tableau de bord affichant en temps réel l’état du trafic

b<>com

Pas toujours évident d’illustrer les travaux dans le domaine des réseaux, quelles ont été les réactions des visiteurs ?

La plupart des visiteurs connait ces situations de la vie courante dans lesquelles le réseau est tellement dégradé que la connexion à une page web, et pire encore à un flux vidéo en live est impossible. Notre travail sur les réseaux de nouvelle génération dits « réseaux sans couture » a donc clairement intéressé les visiteurs.

Précisément, sur quelles opérations intervient b<>com ?

Ici, b<>com met en œuvre 2 technologies :

  • un mécanisme de mesure de la qualité de service de chaque type d’accès, permettant à l’opérateur de monitorer en temps réel la qualité de son réseau, 
  • une solution automatisée de détection et de sélection du meilleur accès et une gestion du basculement du terminal (handover), tout en maintenant la continuité de session.

Et plus largement, quels sont les enjeux adressés par le laboratoire Architecture Réseaux ?

Nous imaginons des architectures adaptées à l’explosion des échanges d’information et du nombre de terminaux mais aussi le système de gestion globale qui permettra l’utilisation optimale des ressources déployées. Dans ce sens, notre labo tire partie de la convergence entre les systèmes télécoms et IT.