Le meilleur de l'actu techno sur le web #205

Au programme cette semaine : le gel auto-cicatrisant qui révolutionne la robotique, le drone MetaFly utilise des ailes pour voler comme un oiseau, Ubisoft sort un nouvel escape game en réalité virtuelle tiré d'Assassin's Creed, des robots pour rendre la justice en Estonie et "La Fabrique du vivant" à découvrir au Centre Pompidou.

INNOVATION

Le gel auto-cicatrisant : une nouvelle matière qui change la robotique par siecledigital.fr

Issu de la Brown University, un chercheur a mis au point un nouveau matériau pour la construction de robot. Ce dernier permettrait la mise en place d’une robotique douce qui brise les codes du métal et du plastique. Lire l'article

DESIGN

Le drone MetaFly utilise des ailes pour voler comme un oiseau par presse-citron.net 

MetaFly est un drone sans rotor. Celui-ci peut voler grâce à des ailes inspirées de la nature. Découverte de ce drone très original. Lire l'article

CONTENU CRÉATIF

Ubisoft sort un nouvel escape game en réalité virtuelle tiré d'Assassin's Creed Odyssey par usine-digitale.fr

Ubisoft poursuit sa lancée sur le marché de la réalité virtuelle hors du domicile avec un nouvel escape game baptisé "Beyond Medusa's Gate". L'expérience de 60 minutes plongera jusqu'à 4 joueurs dans l'univers d'Assassin's Creed: Odyssey. Lire l'article

INSOLITE

En Estonie, des robots vont bientôt rendre la justice par usbeketrica.com

En Estonie, le ministère de la justice envisage de faire appel à l'intelligence artificielle pour rendre des verdicts dans des affaires relevant de poursuites mineures (quand les dommages s'élèvent à moins de 7000 euros)... et toujours sous la supervision d'un humain. Lire l'article

EVENEMENT

VERTIGO, Rencontre « La fabrique du vivant »  le samedi 30 mars 2019

L’exposition « La Fabrique du vivant » retrace une archéologie du vivant et de la vie artificielle, et présente les créations et innovations les plus significatives dans le champ de l’art, du design, de l’architecture et de la musique à travers les œuvres d’une cinquantaine de créateurs. Son matériau même est évolutif, certaines œuvres étant impliquées dans un processus de croissance ou de dégénérescence. Une centaine de projets sont exposés dont de nombreux spécialement conçus pour l’occasion.
Découvrir l'évènement