Interview de Carole Le Goff, Sales & Marketing Manager, Health

b<>com présentera dans quelques jours à MEDICA ses dernières innovations dédiées à la salle d’opération du futur. Récemment récompensé au NAB Show de Las Vegas, le convertisseur b<>com [SDR-HDR] sera du voyage ! Carole Le Goff Sales & Marketing Manager Health nous en dit plus.

Peux-tu nous présenter cette technologie de conversion SDR-HDR ?

La technologie de conversion b<>com offre aujourd’hui un moyen simple et performant de convertir un contenu SDR (Standard Dynamic Range) au format HDR (High Dynamic Range). La solution est basée sur un algorithme qui ajuste dynamiquement les paramètres de conversion de chaque image pour fournir la meilleure qualité visuelle tout en préservant les couleurs. La technologie a été saluée à deux reprises par les professionnels du broadcast en remportant en 2017 le « Technology Innovation Awards », puis cette année le « Product of the Year » au NAB Show de Las Vegas. Chez b<>com, nous avons souhaité transposer cette technologie, attribuée en premier lieu au domaine de la radiodiffusion, au monde médical.

En quoi la solution est-elle une opportunité pour le monde médical ?

Les chirurgiens ont besoin d’images nettes avec un confort visuel optimal. La nouvelle norme HDR (High Dynamic range) va grandement améliorer cette qualité visuelle. Avec l’apparition d’endoscopes supportant le HDR, c’est la prochaine vague à venir dans le bloc opératoire. La qualité vidéo des interventions chirurgicales utilisant l'endoscopie est essentielle pour assister correctement les chirurgiens dans leurs diagnostics et leurs interventions. Le HDR deviendra sans conteste un format incontournable de la salle d’opération.

La technologie de conversion SDR-HDR développée par b<>com permet d'optimiser la qualité de rendu du contenu SDR sur un moniteur HDR. Les images médicales sont caractérisées par la spécificité des couleurs, la variabilité des textures des membranes, la présence de réflexion...... Grâce à cette technologie, le chirurgien travaille à partir d’images plus nettes et bénéficie d’une meilleure visibilité des vaisseaux et des muqueuses. Un panel de chirurgiens et d'infirmières de bloc opératoire de l'hôpital universitaire français de Rennes avec lequel nous travaillons a confirmé ces bénéfices.

Quelles sont les prochaines étapes de développement ?

Nous voulons rapidement intégrer la solution dans les équipements médicaux (CPU, GPU ou FPGA). Par ailleurs, nous souhaitons également mettre en avant notre convertisseur [HDR-SDR]. Ce dernier va devenir essentiel avec le déploiement d’endoscopes compatibles avec le format HDR. En effet, pendant une période de transition, les moniteurs SDR existants devront être capables d’afficher le contenu vidéo fourni par les nouvelles sources HDR. Il sera donc essentiel de convertir à l’inverse le contenu HDR en format SDR.