b<>com et l’Europe : une stratégie au service de la souveraineté technologique

5G, réalité augmentée, e-santé… les projets européens auxquels b<>com contribue concernent des marchés internationaux où l’innovation technologique est un pré-requis pour exister. Mais pour b<>com, l’engagement dans ces projets européens va bien au-delà de la contribution scientifique, c'est un moyen de répondre aux enjeux de souveraineté soulevés par ces grands chantiers numériques. Une stratégie audacieuse assumée qui positionne l’IRT et ses partenaires au cœur de la recherche et de l’innovation européenne.

« Depuis 5 ans, nous avons à cœur de contribuer aux grands chantiers numériques européens : c’est pourquoi nous mettons tout en œuvre pour que nos indicateurs de performance sur les projets soient solides et porteurs d’impact économique pour le bénéfice de b<>com, de ses partenaires et de ses financeurs » explique Michel Corriou, Directeur des Opérations chez b<>com.

La philosophie d’action de b<>com, focalisée sur la valeur, est en cela parfaitement en phase avec les orientations de l’Europe pour ses programmes Horizon 2020 et Horizon Europe. Cette démarche, soutenue par des partenaires comme Orange et Nokia, porte ses fruits avec une intégration à plusieurs consortia européens de premier rang.

b<>com contribue à ces projets via son expertise sur plusieurs segments liés à la 5G (réseau d’accès radio, réseau cœur, expérimentation terrain, cas d’usage). Les équipes sont également sollicitées dans les domaines de la réalité augmentée, la cybersécurité et la e-santé. Le financement européen de b<>com s’élève à près de 7 millions d’euros ; celui-ci représentant environ 10% des financements annuels de l’IRT.

« Comme l’a récemment rappelé le président Emmanuel Macron, avec deux équipementiers majeurs européens, Nokia et Ericsson, des opérateurs majeurs au niveau international et une évolution technologique qui positionne les infrastructures 5G au cœur de l’économie nationale et des services régaliens, il y a bien des enjeux de souveraineté au niveau de l'Europe et de ses pays membres. » explique Michel Corriou.

Ces dernières années, b<>com est monté en puissance dans les cercles européens de l’innovation technologique avec une contribution à 14 projets, dont 10 portent sur la 5G et au-delà (5G Ensure, 5GinFire, SENDATE, 5G Transformer, NGPaaS, One5G, 5G EVE, 5G TOURS, WORTECS et MONB5G). Quatre d’entre eux sont terminés et ont produit des ingrédients technologiques, principalement logiciels, ainsi que de l’expertise pour le déploiement de la 5G.

Via ces projets européens, b<>com co-construit avec son écosystème les réseaux de demain :

  • le projet 5G EVE, qui vise à fournir des sites pilotes 5G à destination des filières industrielles dans quatre pays européens : Espagne, France, Italie, Grèce
  • le projet H2020 5G TOURS, où le domaine de la e-santé est exploré via un cas d’usage sur la salle d’opération du futur (sans fil). Des équipes d’Orange, de Nokia, du CHU de Rennes et d’AMA, PME spécialisée dans le développement de solutions de collaboration à distance sur objets connectés, se retrouvent aux côtés de b<>com

b<>com travaille sur la 5G depuis sa création. Opérateur de test depuis mai 2016, l’IRT possède sur son campus un système antennaire 5G, des stations de base radio logicielle ainsi que des fréquences de test attribuées par l’ARCEP. Ces moyens de test sont accessibles aux partenaires de b<>com via une offre de service d’expérimentation baptisée *Flexible Netlab*.

Les équipes de b<>com ont par ailleurs mis au point et font évoluer une solution de cœur de réseau, *Wireless Edge Factory*, qui a été déployée dans plusieurs projets (5GINFIRE, NGPaaS, 5G Transformer, 5G EVE, …) et sur plusieurs sites : Bristol (UK), Aveiro (Portugal), Rennes (France) ou encore Madrid (Espagne). Plusieurs réalisations de b<>com ont été identifiées comme particulièrement innovantes par la Commission Européenne.